SAGE : Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux

Les vallées de la Gravona et du Prunelli ainsi que les sites littoraux et maritimes des golfes d’Ajaccio et de Lava constituent un patrimoine naturel et un atout socio-économique exceptionnel. Très convoités par de nombreux usages et activités, les différents milieux peuvent se trouver fragilisés par les pressions qui s’y exercent. Ainsi, conscientes de la vulnérabilité de ce potentiel et soucieuses de préserver la richesse environnementale sur laquelle se fonde le développement socio-économique local, les communautés de communes de la Haute Vallée de la Gravona et de la Vallée du Prunelli, la Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien et le SIVOM de la Rive Sud du Golfe d’Ajaccio (remplacé par la Communauté de communes de la Pieve d’Ornano) souhaitent affirmer leur volonté de préservation de la qualité environnementale, principal atout de développement de la Corse, par l’élaboration d’un Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE).

Cette initiative pourra être confortée par un contrat de baie sur la frange littorale. Ces deux démarches complémentaires doivent permettre la reconquête de la qualité des eaux et des milieux aquatiques, et l’affirmation d’une volonté d’excellence environnementale pour l’ensemble des territoires.

Un SAGE est ainsi un instrument de planification réglementaire sur 10 ans de la politique de l’eau d’un territoire ; il permet de fixer les objectifs d’utilisation, de mise en valeur, de protection qualitative et quantitative des ressources en eaux superficielles et souterraines, dans un périmètre correspondant à une unité hydrographique cohérente. Véritable outil de concertation, opposable aux tiers à travers un règlement, il a pour ambition de développer la solidarité à l’échelle d’un ou plusieurs bassins versants. La déclinaison opérationnelle du SAGE peut prendre la forme d’un contrat de milieux (de rivière ou de baie), qui est un programme d’actions contractualisé sur 5 ans sous la forme d’un engagement moral, technique et financier entre maîtres d’ouvrage locaux et partenaires.

 

Pour rappel, l’Union Européenne, dans une directive cadre sur l’eau de 2000, a donné l’obligation à tous les Etats membres d’atteindre en 2015 « un bon état écologique et chimique des eaux » de surfaces, souterraines, et côtières. Pour appliquer cette directive, la France s’appuie sur les Schémas Directeurs d’Aménagement et de Gestion de l’Eau (SDAGE), qui définissent les orientations stratégiques dans le domaine de l’eau à l’échelle des grands bassins hydrographiques. En Corse, le SDAGE a été approuvé par l’Assemblée de Corse en octobre 2009, pour la période 2010 – 2015. Afin de mobiliser les acteurs locaux autour de la reconquête de la qualité de l’eau, des programmes d’actions sont à élaborer à un niveau territorial cohérent et de proximité : c’est l’objectif d’un SAGE et d’un contrat de baie.

 

Ainsi, avec l’appui de l’Etat, de l’Agence de l’Eau, de la Collectivité Territoriale de Corse, du Conseil Général de la Corse-du-Sud et des organismes ressources, les structures intercommunales souhaitent travailler avec les communes et l’ensemble des acteurs locaux de l’eau concernés par le bassin versant « Gravona – Prunelli – Golfes d’Ajaccio et de Lava » autour d’une démarche de gestion locale et concertée des ressources et des milieux.

 

Le 15 juillet 2015, une quatrième réunion de la Commission Locale de l’Eau s’est tenue dans les locaux de la CAPA. Soucieux de relancer la dynamique, M. Jean-Jacques FERRARA, Président de la CAPA, a proposé l’installation d’une nouvelle gouvernance pour la Commission Locale de l’Eau avec l’élection d’une Présidente Mme Valérie BOZZI, Présidente de la communauté de communes de la Pieve de l’Ornano, ainsi que les membres du bureau.

 

 Retour sur le comité de concertation du SAGE

 

Partager l'article sur :


Articles liés