Travail Emploi Formation

La loi du 11 Février 2005 a réaffirmé un principe fondamental pour les personnes handicapées, celui de pouvoir accéder à l‘emploi sans discrimination.

 

La reconnaissance de travailleur handicapé

 

« Est considéré comme travailleur handicapé, toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique » (article L5213-1 du code du travail). Cette reconnaissance favorise l’accès à l’ensemble des mesures en matière d’emploi et de formation professionnelle des personnes handicapées.

 

Cette reconnaissance n’est pas automatique elle est obtenue sur demande, après accord de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).
Elle peut être formulée par :

 

  • La personne handicapée,
  • Ses parents,
  • Les personnes qui ont la charge
  • Son représentant légal,
  • Le responsable de l’établissement ou du service social ou médico- social qui assure la prise en charge ou l’accompagnement de la personne.

 

Dans tous les cas, la personne handicapée est informée de la saisine de la commission.

 

 

Dépôt de la demande auprès de la MDPH (cerfa n°13788*01):

Avenue Mont Thabor quartier Saint Joseph Im Castellani – BP 80962 – 20700 AJACCIO Cedex 9 – 04.95.10.40.90

Télécharger un formulaire : http://www.service-public.fr/

 

L’obligation d’emploi

 

Tout employeur du secteur privé ou public, totalisant au moins 20 salariés depuis plus de 3 ans est tenu d’employer des travailleurs handicapés à raison de 6% de l’effectif total de l’entreprise. Les établissements ne remplissant pas ou que partiellement cette obligation doivent s’acquitter d’une contribution au Fond d’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (FIPH).

Bénéficiaires de l’obligation d’emploi, outre les travailleurs reconnus handicapés par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées:

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/R19993.xhtml

 

Trouver un emploi selon son handicap cf : les fiches Handicaps rubrique présentation

 

Les aides à l’emploi

 

Selon la nature du handicap et dès lors que ce dernier est reconnu, l’employeur peut solliciter des aides techniques et humaines tels que: Aménagement des postes de travail, Prise en charge de frais de déplacement, Organisation ou financement de formation etc…..

Pour le secteur public, ces aides sont octroyées par le biais du FIPHFP
En savoir plus http://www.fiphfp.fr/
Pour le secteur privé, ces aides sont allouées par le biais de l’AGEFIPH.
En savoir plus http://www.agefiph.fr/
Programme corse emploi de l’Agence de Développement Economique de la Corse (ADEC) pour le retour à l’emploi et à l’intégration des personnes en difficulté dont notamment les personnes handicapées.
En savoir plus http://adec.corse.fr/ rubrique « emploi »

Demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap: L’employeur ou le travailleur handicapé, s’il exerce une activité professionnelle non salariée, peut solliciter une demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap. Ce dispositif entend compenser les conséqences du handicap sur l’activité professionnelle.
Un décret n°2012-896 du 19/07/2012 prévoit les modalités de dépot de la demande ainsi que le formulaire à utiliser.

arrete_19_07_12Emploi

 

Les services et structures d’aide pour rechercher un emploi

 

Association A MURZA 8, rue Colonel Colonna d’Istria – 20090 AJACCIO – 04.95.22.16.47

  • Pour les Entreprises qui souhaitent être informées sur leurs obligations d’emploi de personnes handicapées, conseillées et accompagnées dans la mise en œuvre de solutions adaptées demander le service ALTHER
  • Pour aider les salariés et les entreprises à trouver des solutions sur mesures afin d’adapter leur état de santé au poste de travail, contacter la mission SAMETH.

 

Le savez-vous ? aucune personne ne peut être écartée d’une procédure de recrutement ou de l’accès à un stage ou à une période de formation en entreprise, aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte notamment en matière de rémunération, de formation, de reclassement, d’affectation, de qualification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement en raison de son état de santé ou son handicap.